Information sur la santé

Dispositif intra-utérin

Pin
Send
Share
Send
Send


Contraception intra-utérine - L’un des moyens courants de protection contre les grossesses non désirées. De nombreuses femmes optent pour un dispositif intra-utérin (DIU), considérant que le dispositif flexible introduit dans la cavité utérine est fiable et sûr. Quels sont les avantages de la marine, et un tel moyen de prévenir les carences est-il privé?

La principale caractéristique du stérilet est la facilité d'utilisation. Les manipulations du gynécologue lors de l’installation de la spirale ne provoquent pas de complications et son effet contraceptif commence instantanément. Si le moment est venu de penser à la conception, la spirale ne sera pas éliminée non moins rapidement. Encore une gynécologue.

Beaucoup de gens choisissent le DIU en raison de sa permanence: une femme n’a pas besoin d’être constamment sur le qui-vive ni de porter des médicaments avec elle.

Le DIU n'interfère pas avec la vie sexuelle. Une femme peut très bien garder la spirale secrète - le partenaire ne ressentira rien.

Pour les mères allaitantes, le stérilet est un moyen de protection idéal. Comme vous le savez, l’utilisation de la pilule contraceptive pendant l’allaitement n’est pas toujours recommandée, et il est stupide de s’appuyer sur un cas. La spirale n'aura pas d'effet négatif sur le processus d'allaitement et agira comme une protection contre les nouvelles grossesses.

Contre de la marine

La première chose qu'une femme qui souhaite utiliser cette méthode de contraception rencontre est une visite à la clinique. On ne peut pas se passer d'un spécialiste expérimenté dans la question de l'installation d'une spirale. Soit dit en passant, le médecin doit être un vrai professionnel, sinon le succès des manipulations risque de diminuer quelque peu. Nous devrons tenir compte des caractéristiques anatomiques, qui nécessiteront un examen médical.

Le stérilet n'est pas sans effets secondaires: au cours des premiers jours, des saignements mineurs peuvent survenir et parfois des lésions du col de l'utérus.

Quelques mois après l’installation du stérilet, une femme peut ressentir une légère gêne abdominale. Moins fréquemment, les douleurs sont trop prononcées et les crampes. Le mauvais choix d'une spirale, une sensibilité accrue de l'utérus ou le travail inapproprié d'un gynécologue peuvent entraîner de telles conséquences.

Le DIU est une méthode de contraception fiable, mais n'exclut pas complètement la possibilité de conception. Une telle situation peut survenir du fait d’une sortie partielle ou totale indéterminée de la spirale pendant la menstruation. Soit dit en passant, la durée de la menstruation avec l'installation de la spirale augmente et le débit devient plus abondant.

L’inconvénient le plus désagréable de l’utilisation d’un DIU est peut-être le risque d’une grossesse extra-utérine.

Contre-indications

Comme tout médicament, le stérilet a des contre-indications d'utilisation:

- processus inflammatoires,
- processus pré-tumoraux,
- grossesse extra-utérine dans le passé,
- blessures du col de l'utérus,
- maladies de l'appareil circulatoire.

La grossesse lors de l'utilisation d'un DIU est autorisée et le risque augmente au moment de l'ovulation. Pour vous protéger des troubles inutiles, il est utile, pendant cette période, d’être protégé par un préservatif ou de ne pas avoir de rapports sexuels.

C'est quoi

Les dispositifs intra-utérins sont un excellent contraceptif pour la plupart des femmes. Ils sont très efficaces. Leur efficacité est presque identique à celle de la stérilisation chirurgicale. Si une femme n'a pas accouché, il ne s'agit pas d'une contre-indication à ce remède. Si une femme n'a pas de partenaire permanent, vous devez toujours utiliser des préservatifs pour ne pas contracter une maladie sexuellement transmissible. Le Mirena Helix protège contre les infections dans le tractus gastro-intestinal supérieur.

La structure de la spirale Mirena

Comment utiliser

Vous pouvez utiliser un contraceptif pendant ou après les règles, au milieu du cycle pour éviter une grossesse ou après le cycle si la femme n'est pas enceinte. De nombreux médecins préfèrent attendre 6 à 8 semaines après l'accouchement avant d'insérer la spirale. Si l'agent de protection est inséré pendant l'allaitement, il existe un risque de perforation de l'utérus ou de rejet de l'agent. Il peut être utilisé immédiatement après un avortement s’il n’ya pas d’empoisonnement du sang et que son insertion dans un mois sera impossible. Sinon, il est préférable d'attendre quatre semaines après l'avortement. Introduction en spirale

Contre-indications et complications

Lorsque vous utilisez de tels contraceptifs, vous devez respecter les règles suivantes:

  • Dans les cinq jours suivant un seul rapport sexuel non protégé au milieu du cycle, vous pouvez insérer une spirale contenant du cuivre comme contraceptif.
  • Un contraceptif ne doit pas être inséré si la femme est déjà enceinte.
  • Si une femme devient enceinte avec un contraceptif intra-utérin, le risque de fausse couche involontaire est grand.
  • Si le remède est laissé, alors la probabilité d'une fausse couche est de 50% et, si elle est supprimée, de 25%.
  • Une fausse couche par inadvertance avec cette protection peut entraîner une grave intoxication par le sang, pouvant entraîner la mort. Action contraceptive
  • Les femmes enceintes avec une spirale doivent l’enlever si un fil est visible. Il peut être enlevé pendant un avortement si désiré.
  • Si la patiente ne veut pas se faire avorter et se débarrasser de son bébé, elle doit être informée des risques d'empoisonnement du sang et de décès possible pendant la grossesse et l'accouchement.
  • Une femme devrait savoir qu'elle pourrait avoir des symptômes pseudo-grippaux: fièvre, maux de tête ou nausées.
  • Si de tels symptômes apparaissent, vous devez alors consulter immédiatement un médecin, un empoisonnement du sang peut avoir eu lieu.

Infection pelvienne

Au cours des premiers mois suivant l’insertion de la protection, le risque d’infection pelvienne augmente. Le risque d'infection est initialement associé aux maladies sexuellement transmissibles. Une femme avec ce remède doit être constamment contrôlée pour la gonorrhée et la chlamydia. Si une femme a déjà souffert de maladies sexuellement transmissibles, il est préférable de ne pas insérer de dispositif intra-utérin.

Types de contraceptifs intra-utérins

Hyperménorrhée ou menstruation très douloureuse

Les conservateurs contenant du cuivre peuvent provoquer des règles abondantes, des saignements entre les cycles, ils ne conviennent donc pas à celles qui en souffrent déjà. Cependant, dans ces cas, vous pouvez essayer cette protection avec des hormones, car elles réduisent souvent les saignements pendant la menstruation et la répartition entre eux. Les pilules anti-inflammatoires non stéroïdiennes peuvent aider dans ce cas, en réduisant le volume de décharge et la douleur pendant la menstruation chez ceux qui utilisent des dispositifs intra-utérins.

Chaînes contraceptives manquées

Si la pointe transcervicale n’est pas visible, cela peut signifier un rejet inaperçu, une rupture de l’urètre avec le mouvement du dispositif intra-utérin dans la cavité abdominale ou tout simplement une traction du fil dans le col de l’utérus ou de l’urètre en raison d’un mouvement contraceptif ou de la grossesse. Dès que vous saurez si vous êtes enceinte ou non, vous devriez essayer de trouver un remède à l'aide d'outils spéciaux.

Si ce n'est pas visible, une échographie est nécessaire pour comprendre si c'est dans l'utérus ou non. En variante, des rayons antéropostérieurs ou latéraux peuvent être utilisés pour confirmer la présence d'une spirale. S'il se trouve dans la cavité abdominale, il doit être retiré par laparoscopie ou laparotomie.

Ce contraceptif est une protection populaire contre les grossesses non désirées. L’efficacité des spirales a été prouvée par des spécialistes, et une installation correcte et une surveillance appropriée lors de l’utilisation de la santé ne bénéficieront au corps de la femme.

Qu'est-ce qu'un dispositif intra-utérin et comment ça marche

Les dispositifs intra-utérins sont des contraceptifs, un moyen de contrôler l’apparition de la grossesse. Leur efficacité est très élevée: lorsqu'ils sont utilisés correctement, ils protègent les méthodes de contrôle des naissances: comment fonctionnent-ils? de la grossesse de 99%. Ils sont même utilisés pour la contraception d'urgence après un rapport sexuel non protégé.

Extérieurement, la plupart des spirales actuellement utilisées rappellent la lettre T avec des queues différentes. Mais il existe des implants intra-utérins d'autres formes.

Les spirales sont divisées en deux grands types:

1. Dispositif intra-utérin contenant du cuivre

Le principe de fonctionnement est le suivant: le cuivre favorise l'inflammation aseptique de l'utérus. Aseptique signifie que cela ne se produit pas à cause de microbes et ne menace rien. Mais l'effet du cuivre modifie la composition de la glaire cervicale, ce qui rend plus difficile la pénétration du sperme dans la cavité utérine. De plus, le cuivre empêche la fixation de l'œuf sur la paroi utérine du dispositif intra-utérin (DIU).

Combien fonctionne un dispositif intra-utérin?

Des spirales de différents fabricants et de composition différente sont installées pour une période de trois à dix ans.

Le dispositif intra-utérin coûte beaucoup: à partir de plusieurs milliers de roubles (avec la procédure d'installation). Cependant, cela porte ses fruits rapidement et constitue l'une des méthodes de contraception les plus abordables pour les femmes ayant des relations sexuelles régulières.

Comment installer une spirale

Seul un médecin peut établir n'importe quel type de spirale et l'enlever également. Par conséquent, vous ne pouvez pas vous passer de consulter un spécialiste qui vous aidera à choisir un outil (avec du cuivre ou des hormones) et à décider de l’installation.

En règle générale, il s’agit d’une procédure simple, mais une complication est extrêmement rare - perforation des dispositifs intra-utérins de l’utérus. Encore parfois, la spirale peut tomber. Par conséquent, au cours des trois premiers mois, vous devez consulter régulièrement un gynécologue. Le médecin vous prescrira un emploi du temps.

fancy.tapis.gmail.com/Depositphotos.com

Après l'installation, la spirale n'est pas ressentie, seules deux courtes antennes sont libérées du canal cervical (du col utérin). Ce sont les fils du dispositif intra-utérin (DIU) qui permettent de s’assurer que la spirale est en place. Par la suite, ils aident également le gynécologue à extraire la spirale.

Ces mêmes vrilles n'interfèrent pas dans la vie ordinaire, y compris pendant les rapports sexuels.

Parfois, après l'installation, une femme peut ressentir de l'inconfort et des vertiges, mais ils passent assez rapidement. La procédure elle-même n'est pas trop agréable, mais pas pire que l'examen habituel par un gynécologue.

Quels sont les avantages d'un dispositif intra-utérin?

Le principal avantage est la fiabilité de la contraception. Rien ici ne dépend de la femme, de son partenaire et de la masse de facteurs externes. Les préservatifs sont déchirés, vous pouvez oublier la pilule et la spirale reste immobile et ne disparaît pas.

De plus, la spirale peut être utilisée par les femmes allaitantes qui ne peuvent pas se permettre, par exemple, les contraceptifs hormonaux.

Dans la plupart des cas, les femmes ne remarquent pas du tout la spirale.

Contrairement à la croyance populaire, une spirale peut être installée pour les femmes n'ayant jamais accouché ou tombant enceinte (mais il est préférable d'utiliser une spirale après 20 ans, lorsque les organes internes sont complètement formés). Les spirales ont un effet réversible et vous pouvez tomber enceinte dès le premier mois après avoir retiré la spirale.

De plus, les spirales n'augmentent pas le risque de cancer et sont associées à un médicament Votre contraception gu>.

Quand vous ne pouvez pas mettre un dispositif intra-utérin

  1. La grossesse Si vous voulez utiliser la spirale comme contraception d’urgence, vous devez vous dépêcher.
  2. Maladies infectieuses des organes pelviens (y compris les maladies transmises sexuellement ou associées à des complications après un avortement). En d’autres termes, nous traitons les infections, puis nous introduisons une spirale.
  3. Maladies oncologiques de l'utérus ou du col utérin.
  4. Saignements vaginaux d'origine inconnue.
  5. Pour la spirale contenant des hormones, il existe des restrictions supplémentaires, comme pour la prise de contraceptifs hormonaux.

Quels effets secondaires peuvent être

Outre les complications lors de l’installation de la spirale, l’effet indésirable le plus courant est un changement du cycle menstruel. En règle générale, les règles deviennent plus abondantes et durent plus longtemps. Ceci est particulièrement visible dans les premiers mois après l'installation des spirales.

Parfois, les saignements deviennent trop abondants et longs, des saignements apparaissent entre les cycles - dans tous les cas, consultez votre médecin. Parfois, vous devez abandonner cette méthode de contraception.

Les spirales ne protègent pas contre les infections sexuellement transmissibles et, dans certains cas, augmentent le risque d'infection ascendante des voies génitales. Par conséquent, avec un nouveau partenaire, vous devez utiliser des méthodes de contraception supplémentaires.

Pin
Send
Share
Send
Send